Maintenir un équilibre

balance-1372677_1280.jpg
Voilà ce après quoi je cours continuellement : l’équilibre.

Et plus encore depuis que j’ai des enfants.

Cet article nous vous donnera pas d’astuce miracle pour y arriver. Tout simplement parce qu’il n’y en a pas (ou en tout cas je n’en ai pas trouvé !) mais également parce que la notion d’équilibre est propre à chacun.

Mon équilibre parfait à moi serait : d’avoir du temps de qualité pour moi déjà, pour mon conjoint, pour mes enfants, travailler avec plaisir en m’enrichissant chaque jour (je suis enseignante en maternelle), profiter de mes amis, rencontrer de nouvelles personnes, me cultiver, voyager, ne pas m’enfermer dans ma petite vie.

C’est ambitieux hein…!
Il y a certaines choses que je ne peux vraiment pas faire pour le moment, comme les voyages. Quand je parle voyage, je ne parle pas des vacances que nous prenons tous les 4 à Pâques et durant l’été dans différents coins de France. Je parle de voyages à l’étranger. Nous attendons que les enfants grandissent un peu pour aller loin. Mais c’est un rêve que nous avons tous les deux (et que ma fille partage aussi, elle rêve de voir en vrai la statue de la Liberté!).

Pour le reste, j’ai l’impression d’être constamment sur un fil. Le moindre petit imprévu me fait tomber par terre, moi et mon équilibre. Alors pour éviter tout ça, j’anticipe, je prévois, je m’organise… Sauf que je suis d’une nature à aimer procrastiner parfois. Et là c’est juste impossible.

  • Si je ne travaille pas assez à la maison, cela se répercute sur les enfants, les journées sont moins préparées, plus floues ce qui n’aide pas les apprentissages en classe. 
  • Si je travaille trop en amont, mon conjoint me reproche de ne pas être assez présente pour la famille. Et mes enfants d’ailleurs, s’en rendent compte. Ils me collent tout le temps, referment mon ordinateur portable (sur mes doigts) alors que je travaille dessus … !
  • Si je passe tout mon temps à m’occuper d’eux, la maison est un vrai chaos, le frigo vide. Je dois donc alterner les moments où je suis pleinement avec eux et les moments où je gère les choses du quotidien (courses, cuisine, ménage…). Ces activités « passionnantes » que je déteste faire mais qui malheureusement sont obligatoires.
  • Si je ne prends pas de moments pour moi, je finis par me sentir mal, fatiguée, déprimée. De même, si nous ne prenons pas de moments en couple, on finit par se disputer pour des broutilles…

Je me creuse la tête souvent pour « répartir » mon temps « intelligemment »… Mais je ne tiens pas toujours sur la durée et je finis par m’en vouloir d’être aussi nulle et désorganisée. Bon sang ! Comment font les autres ?!

Je sais que l’équilibre parfait n’existe pas. En tout cas, pas tous les jours. Il y a des périodes où on a le sentiment que tout nous échappe, où on a presque envie de baisser les bras. Et puis ça passe. Pas évident pour la grande utopique que je suis, qui rêve une vie totalement épanouissante, sur tous les instants de mon existence…   Il faut rester indulgent envers soi déjà, mais aussi envers son conjoint, ses enfants, ses amis, sa famille. Et se dire, si on est dans une mauvaise phase, que ça ne durera pas. Et quand tout va bien, simplement en profiter… !

Offrir du temps de qualité à son conjoint, ses enfants, sa famille, ses amis… Ca ne veut pas dire qu’il faut passer tout son temps avec, mais faire en sorte que ces moments là soient enrichissants pour tout le monde. J’avoue, j’ai quand même encore du mal à me séparer de mes enfants. Un weekend, je tiens, mais une semaine, sûrement pas. Je ne juge pas les mamans louves qui ont besoin d’être H24 avec leurs enfants, ni les mamans qui sont contentes de les déposer chez les grands parents ou la nourrice pour avoir du temps à elle. Je pense vraiment que l’important c’est de s’écouter. Et de ne pas se trahir. Si on a besoin d’être beaucoup avec ses enfants pour ne rien rater, faisons-le ! Et au contraire, si on aime qu’ils aient des moments à eux loin de nous, c’est très bien aussi! 

Je me dis que l’équilibre doit être plus facile à atteindre quand les enfants grandissent et demandent un peu moins de temps à leurs parents (peut-être que je rêve… ^^). 

Et vous, avez-vous trouvé votre équilibre ? 

Publicités

4 commentaires sur « Maintenir un équilibre »

  1. Coucou et non pas de équilibre trouvé même avec un seul enfant. Quand je travaille je ressens que je ai nettement moins de temps pour mon loulou de 4 ans et quand je ne travaille pas je me sens moins bien moralement en mère au foyer même si je aime passer du temps avec mon fils. (je suis secrétaire intérimaire). Quand je laisse mon fils avec son père pour quelques heures je fais le ménage à la maison pour déculpabiliser. C’est dur cette culpabilité toujours présente et tout comme toi je me demande comment font les autres…. En tout cas de l extérieur tu inspiré la perfection en étant à la fois maman active et très proche de ses enfants tout en restant féminine.

    J'aime

  2. C’est effectivement hyper compliqué de trouver un équilibre… ici, ils grandissent et effectivement, on sent qu’ils s’autonomisent et du temps se libère… Cela devient plus simple à gérer au quotidien. Mais je crois malheureusement que c’est le propre des mamans, d’être toujours sur un fil…
    Virginie

    J'aime

  3. Je me retrouve tout à fait dans ce que tu décris… C’est difficile et parfois épuisant de jongler tout le temps!
    Finalement on ne peut pas se laisser aller… Il faut toujours contrôler le temps accordé à chacun des « postes »!
    Oui je pense que ćest plus facile une fois qu’ils sont plus grands!

    J'aime

Un petit commentaire à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s