S’écouter quand on est maman …

J’ai toujours eu énormément de mal à prendre des décisions. Je fais partie des gens qui hésitent longtemps, réfléchissent des heures et finissent par faire un choix dont ils ne sont pas vraiment sûrs. Pour moi le diction « agir c’est renoncer » s’applique à merveille. Je n’aime pas faire de choix, ça me met en stress total.

Alors au quotidien, comment je m’en sors ? Eh bah.. je demande l’avis de mes proches (je commence par mon mari, puis ma mère, puis mes copines, puis mes collègues…). En gros je recense un maximum d’avis, ce qui au final me met encore plus dans le brouillard. Sans compter ces gens « dominants » qui veulent m’imposer leur opinion … (« Tu sais moi à ta place… »).

Je me suis dit « quand tu auras des enfants, ce sera plus simple de t’imposer »… Que nenni ! 
Lorsque j’ai eu ma fille, comme toute bonne mère angoissée, j’ai eu besoin d’en parler. Et là ! La catastrophe ! Entre les docteurs (aux avis divergents), les collègues (moralisateurs), les amies qui ont des enfants (et qui donc savent TOUT)… Je n’arrivais pas à trouver ma place, à savoir ce qui était bon pour mon enfant.

Et puis j’en ai eu marre de ne pas réussir à profiter pleinement de mon nouveau bonheur. J’ai décidé d’écouter mon instinct. Attention ça ne s’est pas fait du jour au lendemain, j’ai eu quelques rechutes (forum doctissimo … quoi de mieux pour s’angoisser doublement!). Mais petit à petit, ma vie de maman est devenue plus simple, plus naturelle. Je me fais confiance (enfin j’essaie, tout n’est pas encore gagné).

Bien sûr quand j’ai des soucis, je demande encore de l’aide, et j’adore discuter avec les autres et partager (d’où ce blog, ainsi que le groupe de discussion dont je fais partie sur Facebook : d’ailleurs si elles me lisent « Coucou les filles! »). Mais je ne me laisse plus intimider comme avant. Et je m’entoure des personnes qui me font du bien. Le tri a été nécessaire après la naissance de ma fille. Je me suis rapidement rendue compte que l’arrivée d’un enfant pouvait provoquer des jalousies… même chez des amis !

 Et j’essaie de me dire tous les jours « oui tu fais ce qui faut, oui tu es une bonne maman! »

A celles qui me lisent et qui se sentent un peu comme moi, je vous le dis « OUI VOUS ETES DE BONNES MAMANS » 🙂

(article très brouillon, mais qui vient du coeur…)

IMG_2498 (3)