Déjà 6 mois !

WP_20170421_07_55_39_Pro (1).jpg

Comme ça passe vite ! Déjà une demi-année que mon p’tit bonhomme a débarqué. 

6 mois c’est long et court à la fois. Nous commençons tout juste à récupérer des petites nuits que nous avons vécu sur tes deux premiers mois.

Nous apprenons à te connaître. Tu n’es plus un nourrisson minuscule, fragile, qui s’endort dans les bras après avoir rempli son ventre. Je comprends tes pleurs maintenant, il y en a beaucoup moins d’ailleurs (heureusement !).

Tu éclates de rire, tu veux tenir assis, tu attrapes tout et ne lâches rien (surtout mes cheveux … Aïe !). Tu causes, tu cries, tu passes de ta grosse voix grave à une toute petite voix aiguë. 

Tu détestes avoir la couche sale, tu hurles dès que tu as faim. Et gare à moi si je ne vais pas assez vite avec la cuillère ! Tu manges de tout et tu adores toujours le lait. Un vrai ventre sur pattes 🙂

Tu as encore des petites coliques parfois. Et tes gencives te rendent hargneux. 

Tu aimes les livres (surtout les manger en fait), tu adores ta girafe. Tu es très intéressé par les écrans mais on t’en éloigne, tu es bien trop petit. 

Tu aimes qu’on te chante des chansons. Tu es très chatouilleux aussi ! 

Tu t’exprimes beaucoup. Avec toi on sait quand ça va et quand ça ne va pas !

Tu aimes beaucoup communiquer avec les gens. Tu recherches la compagnie de tes parents, de ta famille mais aussi du monde en général (au supermarché, à la pharmacie …).

Tu es un solide gaillard qui porte déjà du 12 mois. Exit les nacelles, coques, et transat pour tout-petits… Tes parents ont mal au dos à force de te porter 🙂 

On t’appelle « mon loulou », « ma crevette », « mon bébé », « mon p’tit coeur ». Tu commences à reconnaître ton prénom. 

Tu détestes être porté « comme un bébé ». Il faut te tenir bien droit! Tu rêves de tenir debout, tu essaies quand tu es assis sur nous. Mais ne rêve pas trop P’tit Chat ! Tu n’as que 6 mois ! 

Tu as une implantation de cheveux hallucinante (comme ton père). Un vrai hérisson… 

Tu as la peau claire, les yeux foncés, les cheveux châtains clairs et un regard rieur. Une tête toute ronde et de grosses joues à bisous. Une vraie bille de clown ! 

Tu fais des petits câlins et commence à faire « non non » avec ta tête. 

Tu grandis vite, très vite, trop vite. 

Mon petit bébé des premières semaines est bien loin. Mais je t’aime à la folie. J’aime ton tempérament, ta frimousse qui me fait rire. J’aime ta maladresse, ta curiosité, ton envie de faire « tout seul ».

Et je suis très fière de toi mon ptit chat