Mes grands principes oubliés …

chut-290x160

Dans mon métier d’enseignante, je côtoie beaucoup de parents. Avant d’être mère, j’avais un avis bien tranché sur certains principes d’éducation.

Et puis, j’ai eu ma fille … et tout a changé…!

Responsabilités nouvelles, fatigue, stress… ont fait voler en éclat quelques-uns de mes principes.

  • Pas de tétine 
    Très peur qu’elle lui déforme les dents et qu’elle se retrouve pendant des années avec un appareil dentaire immonde, j’étais très fière de dire à tout le monde qu’elle ne prenait pas de tétine. Mais quand elle a eu 9mois et très mal aux dents, seule la tétine la soulageait. A bientôt 2ans elle en a toujours une (pour dormir et pour la voiture) et ses dents pour le moment sont toutes belles… 
  • Pas de tenue rose
    Pas envie que ma fille ressemble à une guimauve! C’était sans compter les cadeaux de naissance, et j’avoue que finalement, par petites touches, cela peut être très joli, et pas trop cucul 🙂

  • Télévision interdite avant ses 3ans
    Depuis quelques semaines, elle réclame un petit dessin animé pour prendre son biberon du matin. Cela dure 15min, et une fois le biberon fini elle repart jouer. Parfois le soir, en rentrant de chez la nourrice, elle a aussi un petit quart d’heure de Choupi, Petit Ours Brun, les Triplés.

  • Ne pas manger en dehors des repas
    Alors là j’en suis pas fière ! Mais avec une louloute toute maigrichonne et qui mange peu (j’en parle dans cet article), j’avoue qu’il m’est arrivé de lui donner à manger en dehors des repas quand elle avait faim (elle demande très rarement à la fois..).

  • Du bio, du bio, du bio et du fait maison
    Au moment de la diversification : fruits et légumes frais, cuisinés par moi-même… Bon j’ai tenu deux semaines. Impossible avec le boulot et le reste … Je m’en veux un peu mais je n’ai pas pu être partout à ce moment-là.

  • Couches lavables
    Euh… J’ai même pas eu la force d’essayer. J’étais déjà tellement débordée que laver les couches en plus me paraissait juste surhumain! (et pourtant on m’en avait prêté!)

J’ai appris à me pardonner de ne pas être cette mère parfaite que l’on trouve dans les pubs, les magasines, ou chez certaines copines, même si parfois je rechute (je vous en parlerai prochainement).

J’ai gardé quelques principes, les plus importants, ceux que je trouve essentiels pour l’épanouissement de ma fille : la sécurité, la protection, le respect, l’ouverture aux autres, l’amour. Si j’arrive déjà à ça, je serais déjà très heureuse !

Je vous laisse sur une citation d’Oscar Wilde : 
Appuyez-vous sur les principes, ils finiront par céder…
Publicité