Nous avons testé le jeu de société »Minimatch » : verdict

En bonne enseignante de maternelle qui se respecte, je suis allée à la Sadel il y a quelques jours pour acheter quelques bricoles pour l’école. En traînant dans les rayons, j’ai découvert plein de jeux de société pour les petits. Ma puce en a peu pour le moment, car à 2ans et demi c’est encore un peu difficile pour elle. 

J’ai dégoté le jeu « minimatch » de la marque Djeco et je l’ai pris pour y jouer avec elle.

Minimatch test.jpg

1.Contenu du jeu

-12 grandes cartes (constituées de plusieurs éléments)
-40 petites cartes (avec un élément)

2. Règle du jeu

Il faut être 2 à 5 joueurs.
Le principe est simple (et heureusement car il s’adresse aux enfants de 3 à 6 ans!).

  • On distribue 5 petites cartes à chacun (représentant chacune un élément)
  • Puis on dévoile une grande carte sur la table (avec plein d’éléments que l’on retrouve sur les petites cartes)
  • Il faut se dépêcher de comparer nos petites cartes à la grande. Si un élément de nos petites cartes est présent sur la grande, on se débarrasse de la petite carte en question. (Suis-je claire ? …)
  • Ensuite on retourne une autre grande carte. Et ainsi de suite jusqu’à ce que l’un des joueurs n’ait plus de petite carte. Il est alors le gagnant. 

3. Comment je l’ai adapté pour ma fille ? 

Pour ma puce, j’ai légèrement modifié les règles en enlevant la notion de « rapidité ». On prend le temps de regarder ensemble les siennes et les miennes. On se débarrasse de toutes les petites cartes qu’on peut avant de changer de grande carte. 

4. Test vidéo ! 

Voilà en vidéo ce que ça donne (ce sont les débuts, nous y avions joué environ 5 parties avant). 

5. Verdict 

Ce jeu est tout à fait adapté dès 2-3 ans. Il permet de travailler la concentration, l’observation, la rapidité. Il n’est pas excessif au niveau prix (aux alentours de 10€). On ne s’ennuie pas (même les adultes peuvent s’amuser). Les parties sont courtes. Il ne prend pas de place. Bref un sans-faute ! Je suis bien contente de l’avoir découvert. 

Le connaissiez-vous ?