Stop aux listes, arrêtons ce stress inutile…!

to do list

La tendance actuelle est aux listes : listes de courses, plannings de repas, d’activités sportives…

On parle aussi beaucoup des « to do list » : on écrit sous forme de listing tout ce que l’on doit faire sur un temps donné. Le nom est nouveau mais ce genre de listes l’est beaucoup moins! Je me souviens avoir commencé à en faire lorsque j’étais étudiante pour programmer mes révisions (lundi : maths, mardi : français…). Etant une fille organisée, qui n’aime pas trop me laisser surprendre et qui suis assez anxieuse, j’ai vite pris goût à ce système.

Une fois que j’ai eu mon concours de professeur des écoles, j’ai continué les listes pour programmer mon boulot (samedi matin : préparer les maths pour les CE1, samedi après-midi : corriger les contrôles d’histoire des CE2…). J’en ai fait aussi pour mes courses alimentaires, voire parfois pour programmer mes repas dans la semaine.

Puis j’ai continué à planifier ma vie petit à petit : liste de ce que ma fille mange, liste de ce que moi je mange, liste de démarches administratives à faire, des films à regarder, des achats divers…

Nous avons synchronisé nos agendas virtuels avec le chéri pour planifier également nos sorties durant les weekends chez les amis, la famille.. Dans le genre « stressé de la vie », il n’est pas mal non plus…

Et les jours où il n’y a rien ? Les jours sans liste ?

Eh bah … Ces jours-là je suis perdue ! C’est d’ailleurs ce qui m’arrive au moment où je vous écris. Et finalement, ce n’est pas désagréable, de temps en temps, de faire des choses spontanément, au dernier moment, à l’improviste… Voire même ne rien faire du tout ! Attention, quand j’écris ça, je ne parle pas des fois où on repasse le linge en regardant notre série préférée! Rien du tout c’est ni le linge, ni la série ! Bon j’avoue que c’est très dur pour moi qui aime la productivité (enfin la mienne et celle du chéri.. J’embête pas encore trop ma fille… ). Mon métier m’a d’ailleurs pas mal « formatée » à ce niveau-là… A l’école, je passe en effet mon temps à regarder l’horloge, à courir après le temps, à planifier le français, l’histoire, l’EPS… , à faire en sorte que tout le programme tienne dans l’année… Argh

J’ai donc décidé de lever le pied sur ces fameuses listes car elles sont plus anxiogènes qu’autre chose. Sans compter que, souvent trop longues, je n’arrive que rarement à aller au bout. S’ensuit donc la classique flagellation « et voilà comme d’hab t’as pas réussi, t’es trop nulle, trop lente, trop molle, les autres font mieux que toi… Bla bla bla ».

Je me rends bien compte que je vais à l’encontre de la tendance actuelle, de la femme et de la maman parfaite mais je pense qu’on peut se faire confiance réellement sans avoir besoin de tout planifier, pour tout, tout le temps. 

Il y a 10 ans, je suis partie travailler quelques mois au Québec (non non je ne m’égare pas…), et je me souviens d’un soir où je n’avais pas fini ma tâche au boulot. Je me suis mise à bosser à fond pour arriver au bout de l’objectif qui m’avait été fixé le matin, quitte à rester tard. Mon chef arrive et me dit « Oh la la, arrête ça tout de suite la française ! Ce qui n’est pas fait aujourd’hui le sera demain! » Une petite phrase de rien du tout mais que je m’oblige à garder en tête les jours où plus rien ne va …

Et vous ? Faites-vous des listes ? 

Publicités

24 commentaires sur « Stop aux listes, arrêtons ce stress inutile…! »

  1. Je fais des listes mais surtout pour ne rien oublier. Je ne me donne pas de temps pour faire les choses mais juste pour éviter d’oublier (mémoire de poisson rouge parfois).

    Après chacun sa façon de faire, mais c’est vrai que si les moments sans planification deviennent un stress, il vaut mieux prendre du recul…

    Bon courage car c’est pas toujours facile d’aller à l’encombre de sa nature:!

    J'aime

  2. Je pense que c’est propre à chacun, certains ont besoin de listes pour s’organiser, pour poser sur papier leurs besoins, leurs priorités, d’autres, pas du tout. Et comme tous les excés, même dans ce domaine, ce n’est pas bon ! faire des listes ne doit pas rimer avec organisation militaire 🙂 Mais encore une fois, c’est comme les goûts et les couleurs … ça ne se discute pas (enfin de mon point de vue)

    J'aime

  3. Comme je te l’ai dis sur ta page Facebook, j’aime beaucoup ton article !

    J’ai vu passer pas mal d’articles dernièrement sur les listes pour s’organiser à la maison/au travail/avec les enfants etc.
    J’ai jeté un coup d’œil, mais je sais que c’est typiquement le genre de trucs que je ferais 1 jour ou 2, puis que je laisserais dans un coin !

    Faut dire que je ne suis pas une fille « à listes » :p, même les courses, c’est sans ! Et puis, je procrastine un peu, parfois beaucoup, mais je le vis bien !

    Mais c’est vrai que faire une to-do list et pouvoir rayer toutes les mentions, ça procure une grande satisfaction (surtout quand c’est chiant. Ca l’est souvent..!). Mais je trouve aussi de la satisfaction en prenant mon temps et en reportant quand ce n’est pas urgent 🙂

    Alors, forcément, j’aime beaucoup la philosophie de ton ancien boss !

    Mais avec ton boulot, je comprends que tu sois hyper organisée, obligée !

    J'aime

  4. Ce n’est pas parce que tu te rends compte que ces listes sont trop stressantes que tu n’es pas la femme ou la maman parfaite. (et qui l’est vraiment après tout ?)
    Moi je fais des listes, mais pas pour tout. Parce que ça me rassure, parce que parfois ça m’aide à me motiver aussi.
    Il ne faut pas non plus tomber dans l’excès, si c’est pour que ça devienne anxiogène ce n’est pas la peine. Sinon il faudra bientôt faire des listes de listes à faire ! 😉

    J'aime

  5. Je fais des tonnes de listes que j’égare la plupart du temps. Mais sur le moment ça me rassure même si au final je sais très bien que je vais improviser. Là par exemple, impossible de remettre la main sur la liste que j’ai faite pour ne rien oublier en vacances 🙂 Mais ça va le faire, comme toujours …

    J'aime

  6. Comme tu as raison, trop de listes, c’est stressant ! pourtant, je suis tellement désorganisée que j’en ai besoin pour soulager ma mémoire parfois bancale… Dans ce cas, c’est un stress de moins, car pas besoin de se rappeler ce que l’on doit faire et de paniquer à l’idée d’oublier quelque chose !

    J'aime

  7. moi c’est plutot liste pour le menage a chaque fois que je vois le desastre de la maison je sais jamais par ou commencer alors je me pause avec mon café et fait ma p’tite liste des choses a faire en cochant au fur et a messure, j’ai l’impretion d’avancer plus vite comme sa lol

    J'aime

  8. Tu as bien raison de ne plus te prendre la tête avec les listes des choses à faire. J’imagine que ce doit être plus stressant qu’autre chose ^^ Il m’arrive de noter parfois les choses que je devrai faire, mais je ne me fixe pas forcément de temps imparti 😉

    J'aime

  9. Rho lala jsuis comme ca aussi :-/ et elles sont tellement longue que en general je n’arrive pas au bout, à moins de gâcher tous mes week-end.
    Je lache prise de temps en temps même si cela doit avoir pour conséquence que les choses soit faites plus tard 😦 tant pis

    J'aime

Un petit commentaire à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s