Ma petite psycho-rigide …!!

Plus ma fille grandit, plus elle comprend de choses. Elle m’épate également par sa mémoire . Elle intègre bien les habitudes de la maison, les miennes, celles de son père, de la nourrice, de ses grands-parents…

J’ai remarqué qu’elle devenait également un peu plus « psycho-rigide ». En effet, elle a sa routine habituelle bien huilée. Si les choses ne se passent pas « comme d’habitude » elle me questionne, demande à ce qu’on refasse comme avant.

Par exemple, un coussin que j’ai déplacé à un autre endroit du salon, des jeux que j’ai mis dans un autre placard pour plus de commodité, le changement de couverts pour manger… Bref, rien ne lui échappe !

Maman, pourquoi tu as changé la couverture ? C’est pas la bonne !

Maman, il est où le coussin? Il doit être sur le canapé !

Maman, pourquoi tu mets une bougie?

Papa, pourquoi tu mets ta voiture là?  Il faut la mettre dans le garage !

J’avoue que parfois ça me fait rire, et d’autres fois cela me questionne.

J’ai lu des choses très intéressantes dans cet article qui m’a bien éclairée. 

La routine et les rituels la structurent et la rassurent. Et pourtant, elle doit aussi pouvoir apprendre à s’adapter aux changements, je trouve ça hyper important pour sa vie future.

Alors avec son papa, on ne s’interdit pas de modifier des choses dans la maison, de lui faire découvrir des aliments qu’elle ne connait pas, de lui présenter des gens souvent, de l’emmener dans des lieux inhabituels, de ne pas toujours prendre le bain au même moment de la journée… Bref on amène quelques petits changements ponctuels.

Et on lui explique toujours. Par exemple, le soir, depuis toute petite, je lui dis où elle ira le lendemain (chez la nourrice, chez sa mamé, chez papi, mamie, avec moi à la maison…). Je ne la prends pas au dépourvu (enfin quand moi-même je le sais à l’avance, bien sûr ^^). Elle me questionne et puis s’y fait toujours sans trop de problèmes.

Et puis je ne cède pas (enfin j’essaie) quand elle me fait un cirque pour avoir SA cuillère habituelle alors que je lui en ai donné une autre. Je lui explique, mais je ne lâche pas pour de petites choses comme ça.

Je vois qu’à l’école, mes petits élèves sont aussi comme ça. Certains beaucoup plus que d’autres (les plus anxieux) qui peuvent partir en crise de larmes dès qu’on modifie une habitude à l’emploi du temps. Ma fille n’en est pas là, heureusement. Avec le temps, ils arrivent de toute façon à gérer de mieux en mieux les petits changements quotidiens. 

WP_20160214_10_06_34_Pro.jpg

Et vous? Avez-vous connu ça avec vos enfants ? 

Publicités

13 commentaires sur « Ma petite psycho-rigide …!! »

  1. Ah, mon fils est un anxieux alors. (Il part en crise que si on ne lui donne pas une bonne explication). Mais c’est vrai que contrairement à toi je ne change rien.
    Très intéressant

    J'aime

  2. C’est vrai que les rituels deviennent parfois des carcans dont les plus petits refusent de sortir !
    J’essaie de mon côté de faire la part des choses entre ce que je sens réellement important pour eux (qui touche à leur personne ou à leur intimité par exemple, même si pour nous adultes cela semble des détails), pour ne pas les bousculer sur l’essentiel, et le reste, qui n’est pas important ou ne les concerne pas, je ne cède pas : ils doivent accepter de ne pas tout maitriser et de voir aussi du changement. Qui parfois les amuse ensuite !

    J'aime

  3. oui ici aussi on a connu et on connait encore ça. Ils peuvent en effet être « perturbé » pour pas grand chose, pour de minuscules changements. Une certaine routine oui c’est bien, ça leur fait des repères, mais oui comme tu dis il faut trouver le juste milieu.
    Bon j’avoue qu’ici, ça remue pas mal, alors le bain, entre autres, peut vite se transformer en douche à 19h00 au lieu de 18h00 😉

    J'aime

  4. Oh oui j’ai connu ça avec mon grand et la je suis en plein dedans avec mes filles…! Mais tu as raison il ne faut pas céder et essayer de leur expliquer calmement pourquoi on procède à tel ou tel changement… Et généralement ça passe après! 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Je n’ai plus vraiment de problème puisque mon dernier à 7 ans, mais j’ai toujours voulu les habituer à tout, tout petits qu’ils étaient… Ma routine de semaine (école oblige) ne changeait pas mais dès que le week-end pointait son nez, c’était « pas d’horaires ». On se balladait, allait voir nos amis, décalait les repas, la douche… Et ils n’ont jamais fait de crise pour un apéro trop tardif, pour un dodo repoussé, ou autres choses de ce genre.

    Aimé par 1 personne

Un petit commentaire à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s