Et toi, tu en veux combien?

rabbit-1158594_1280

LA question qui tue…

Celle que j’ai posée au chéri, rapidement après notre rencontre. Bon j’admets, ça paraît un peu abrupte comme ça, mais je sortais d’une histoire avec un homme qui n’en voulait pas franchement.
Or pour moi, une  vie de couple sans avoir d’enfant, c’était une vie triste. 

Je suis issue d’une famille de 3 enfants. Et j’adore ça (même si je me plains constamment de ma place de N°2 qui n’est pas facile dans la fratrie, moi la pauvre tranche de jambon au milieu du sandwich ^^).
Pour moi la famille nombreuse (c’est à dire 3 et plus), c’est synonyme de joie, de bagarres, de bruits, de souvenirs forts… Bref une enfance vivante, animée. Des fêtes de famille tonitruantes, une voiture qui déborde, un joyeux bordel…

J’ai toujours admiré les mères de famille nombreuse et j’avoue que ça ne m’aurait pas déplu. Seulement je ne me voyais pas mère au foyer (j’aime bien travailler en dehors de la maison, et les finances ne me permettraient pas de me passer d’un salaire). Et j’imagine à quel point cela doit être difficile de gérer en même temps un boulot à temps plein et trois enfants. Je pense que je ne serais pas capable de le faire (petite pensée pour ma maman qui l’a fait, et de plus, toute seule !).

L’enfant unique est une idée qui ne me plait pas trop (bien que je la respecte et que je ne juge pas les gens qui font ce choix). J’ai tellement de super souvenirs avec mon frère et ma soeur…! Mon enfance aurait été bien triste sans eux (enfin j’imagine…)

Quand j’ai rencontré le chéri (qui n’a qu’une sœur,dont il n’était pas du tout proche durant l’enfance et l’adolescence, bien que ça s’arrange maintenant) il m’a dit qu’un enfant c’était déjà bien. Pour lui, deux, c’est déjà une famille nombreuse… Alors trois n’en parlons pas ! Je savais qu’avec lui, je pouvais tirer un trait sur mon idée de famille nombreuse. Mais qu’il ne serait pas contre un ou deux. 

Alors bon, comme je l’aimais (ce qui est toujours le cas^^), j’ai accepté son choix (hors de question de lui faire plein d’enfants dans le dos… !). Nous avons rapidement eu notre Pépette qui nous rend très heureux. La suite, nous ne la connaissons pas encore, mais je sais que nous sommes déjà très contents d’être parents tous les deux (sauf quand elle est malade, insomniaque ou de mauvaise humeur…). 

Et puis, peut-être dans une autre vie, j’aurai une immense fermette rénovée avec un jardin d’un hectare, dans lesquels j’élèverai mes 5 enfants … 😉

Et chez vous ? Combien vouliez-vous d’enfants?

Combien en avez-vous  ? Y-a-t’il eu négociations ? 

Publicités

22 commentaires sur « Et toi, tu en veux combien? »

  1. C’est vraiment un choix propre à chacun, et pas toujours facile à fixer dès le départ… Mon mari voulait une famille nombreuse, moi je ne savais pas trop, et en fait c’est à la naissance de mon premier que j’ai eu la révélation : oui, je veux une grande tribu !

    J'aime

  2. Moi j’ai toujours eu envie d’avoir 3 enfants ! Pour l’instant on a deux garçons ce qui est déjà pas mal de boulot ( surtout le grand, c’est dur-dur !!) mais autant de joies aussi !!! Alors un petit troisième ça me dirait bien, un peu plus tard … C’est en négociation !!
    Par contre tout comme toi j’hésite car je n’ai pas envie d’arrêter de travailler !!!

    J'aime

    1. Alors là je t’admire totalement ! Je ne sais pas comment tu fais pour réussir … Chapeau ! Et merci pour ton commentaire, ça me redonnerait presque envie d’avoir une famille nombreuse 🙂

      J'aime

  3. Et si on ne devait pas choisir d’avance? si on laissait la vie choisir à notre place? Je suis assistante maternlle les enfants j’adore cela oui jusqu’à 3 ans c’est mes chouchous hahahah 😉
    Actuellement en maison location oui oui on paie dans le vent un loyer malheureusement je rêve de cette ferme rénové avec ces hectares ces chevaux ces chèvres et poule sou j’élèverais tous mes enfants… mais si la vie n’est pas qu’un rêve? M. Bikeur a bien d’autres projets des voyages, des longues randonnées en vélos découvrir le monde même si lui part déjà à la semaine… Actuellement enceinte de Bébé 2 encore une fille 😉 Je ne sais pas si nous n’auront que deux enfants Monsieur en voulait 2 mais maintenant 3,4… cela ne le dérange pas dans l’idée après à voir comment on s’en sort avec 2 déjà 😉 Donc nous nous n’avons pas de plan pour l’avenir pas de plans pour la suite nous vivons au jour le jour suivant les événements du présent et du futur 😉
    Je n’étais jamais venue sur ton blog alors oui oui je me suis lâchée en commentaire mdr je suis moi même bloggeuse 😉

    J'aime

    1. Pas de souci pour te lâcher en commentaire lol. J’adore au contraire quand on vient donner son avis 🙂 J’aime bien ton idée de laisser la vie choisir.. De toute façon quand on y pense, c’est bien un domaine dans lequel on ne peut pas tout gérer. Se faire confiance et faire confiance en la vie, ça me plait beaucoup. Merci beaucoup pour ton commentaire !!

      J'aime

  4. J’ai cru lire la description de mon mari lorsque tu as dit que ton homme « n’a qu’une soeur dont il n’était pas particulièrement proche pendant l’enfance ou l’adolescence, mais ça va mieux maintenant » ^^ C’est un peu le même schéma, et il y a eu pas mal de disputes de leur côté. Nous c’était l’inverse, trois soeurs avec 4 ans d’écart à chaque fois, et je garde aussi le souvenir d’une famille pleine de vie, d’effervescence, constamment dans l’échange et le dialogue ! Notre maman disait toujours que la cohésion dans une fratrie, ça s’entretient, ça n’est pas forcément inné, et on a toujours beaucoup communiqué pour désamorcer les débuts de conflit. Enfin malgré son expérience, l’Homme a l’air partant pour 2 ou 3 enfants, donc c’est cool ! Encore faudrait-il que le premier, à terme depuis quelques jours, daigne sortir du four… #soupir. Mais si ça se trouve, un enfant ce sera catastrophique et on sera vaccinés de la parentalité ! ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis sûre que ce sera loin d’être catastrophique et que vous aurez envie d’en faire plein d’autres après :-). Merci pour ton commentaire, je vois qu’on a des points communs ! Et bonne fin de grossesse, tu vas bientôt vivre tous ces moments magiques. Je t’envie ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. Pour nous, ça a été assez automatique : on sait qu’on veut une famille nombreuse. Chez moi, les fratries sont toutes par 4, sauf deux, une de mes tantes a perdu son mari alors que le troisième était nourrisson et chez moi où les médecins ont « interdit » à ma mère de prendre le risque d’une nouvelle grossesse. Mon mari, eux sont 5 (après pétition des enfants pour un cinquième) et dans sa famille, ça varie de 3 à 7.
    Au début, on se disait 4 à 6, puis bon, le coût de la vie, la réalité avec un, on part maintenant sur 3 ou 4. N°2 arrive cet été, 20 mois après son frère. Après petite pause, puis on verra si encore juste un ou si deux 😉

    J'aime

    1. Souvent quand on a bien vécu notre enfance, on est amenés inconsciemment à vouloir reproduire le schéma familial quand on devient parents. Bonne fin de grossesse à toi, et plein de bonheur à venir pour votre future grande famille 🙂

      Aimé par 1 personne

  6. Je m’étais toujours dit que je voudrais une fille au moins …. un garçon ça me faisait peur … et selon ma situation pro et perso je verrais combien d’enfants je peux assumer.
    Résultat j’en ai deux, une fille un garçon, le choix du roi !!! Je n’en veux pas plus car je veux être sur de pouvoir satisfaire à leurs besoins et en plus médicalement parlant je ne peux pas plus.

    J'aime

    1. Tu es comblée c’est top. Le plus important c’est de ne pas avoir de regret. C’est vrai que penser à combler correctement leurs besoins affectifs et matériels, ça influe dans la décision du nombre d’enfants ! Merci pour ton commentaire 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Quand je lis les autres commentaires, beaucoup on freinait leur souhait à cause de la réalité de la grossesse.

        On idéalise toujours la grossesse c’est magique… Oui c’est beau de sentir son enfant grandir mais au final on se rappelle toujours que des mauvais côtés.

        J’avais dit que je ne voulais pas un trop gros écart entre les deux, 3 ans maximum et ça je l’ai respecté.
        C’est vache mais j’avais dit que si nécessaire je le ferai dans le dos de quelqu’un et je l’assumerai toute seule.
        Comme j’ai pu le faire pour la fille à sa naissance jusqu’à ses 1 an et demi.
        Mais c’est sans compter sur une grossesse couché pendant six mois avec des douleurs horribles dans le dos.
        Et une attente jusqu’au 5e mois pour savoir si bébé est viable.
        Alors non l’expérience est pas magique, on est juste content que bébé soit là et en bonne santé à la naissance mais on n’aime pas la grossesse.

        Ta situation, tes envies, vos attentes de couples, ton corps et la santé seront autant de chose décisive sur combien tu en auras mais d’avance tu ne peux te fixer d’objectif.
        On a des rêves… Mais on les réalise pas toujours.

        J'aime

  7. Je pense que tout le monde peut être heureux : enfant unique ou pas.
    Comme tu le dis, ton mari a une soeur dont il n’est pas proche donc la fratrie n’est pas synonyme de bonheur absolu 😉
    Mais l’envie d’une famille, ton envie, ça, c’est différent.
    J’espère que tu auras la famille qui te va.
    Le bonheur n’est pas dans le nombre mais dans l’amour et les valeurs transmises de la famille, non?

    J'aime

  8. Diffcile de pronostiquer l’avenir. A la base petite j’en voulais 3. Là j’en ai 2, un de chaque et ça me va, surtout qu’ils sont rapprochés. On verra si l’envie revient un jour. Tu ne réponds pas toi même à la question lol

    J'aime

  9. Moi je viens d’une fratrie de 3 1/2 (bien oui, j’ai un demi-frère, et vu qu’il n’a que 8 ans, on peut vraiment dire que c’est une demi-portion). Mon mari aussi vient d’une famille de quatre (vraiment quatre, pour le coup). J’aime bien ce chiffre, et c’était mon objectif d’adulte (mon objectif d’enfant/ado étant d’avoir une portée de dix… mais bien sûr…).

    Mais la première a bien refroidi mes ardeurs, j’avoue (surtout la première grossesse, en fait). Donc bon. Maintenant, je suis dans l’optique : « On verra. » Il est à peu près certain qu’on en fera un deuxième. Un troisième c’est moins sûr. Un quatrième, ça me semble un peu de la science fiction. Mon mari est lui dans l’optique « deux, peut-être trois », et ce puis le début (bon, lui il a pas eu la grossesse de l’enfer) (enfin, si, mais de l’extérieur). Comme vous, on verra bien où notre chemin nous mène 🙂

    J'aime

    1. Rhha les hommes, ils sont souvent plus froids que nous. Alors qu’ils ne souffrent même pas de la grossesse et de l’accouchement ! lol. En tout cas, je te souhaite d’avoir la famille que tu souhaites. (moi non plus pas fan de la grossesse).

      J'aime

  10. Quand je n’avais pas encore de mari, je voulais 5 enfants, dont des jumeaux loool.
    Bon, maintenant, j’en ai 2… et pour Ticoeur, il semblerait que ce soit suffisant… Mais moi, j’aimerais bien en avoir un troisième… mais je crois que je vais devoir faire le « deuil » de ce troisième que je n’aurai jamais car Ticoeur est difficile à convaincre :p

    J'aime

Un petit commentaire à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s