Et toi, tu en veux combien?

rabbit-1158594_1280

LA question qui tue…

Celle que j’ai posée au chéri, rapidement après notre rencontre. Bon j’admets, ça paraît un peu abrupte comme ça, mais je sortais d’une histoire avec un homme qui n’en voulait pas franchement.
Or pour moi, une  vie de couple sans avoir d’enfant, c’était une vie triste. 

Je suis issue d’une famille de 3 enfants. Et j’adore ça (même si je me plains constamment de ma place de N°2 qui n’est pas facile dans la fratrie, moi la pauvre tranche de jambon au milieu du sandwich ^^).
Pour moi la famille nombreuse (c’est à dire 3 et plus), c’est synonyme de joie, de bagarres, de bruits, de souvenirs forts… Bref une enfance vivante, animée. Des fêtes de famille tonitruantes, une voiture qui déborde, un joyeux bordel…

J’ai toujours admiré les mères de famille nombreuse et j’avoue que ça ne m’aurait pas déplu. Seulement je ne me voyais pas mère au foyer (j’aime bien travailler en dehors de la maison, et les finances ne me permettraient pas de me passer d’un salaire). Et j’imagine à quel point cela doit être difficile de gérer en même temps un boulot à temps plein et trois enfants. Je pense que je ne serais pas capable de le faire (petite pensée pour ma maman qui l’a fait, et de plus, toute seule !).

L’enfant unique est une idée qui ne me plait pas trop (bien que je la respecte et que je ne juge pas les gens qui font ce choix). J’ai tellement de super souvenirs avec mon frère et ma soeur…! Mon enfance aurait été bien triste sans eux (enfin j’imagine…)

Quand j’ai rencontré le chéri (qui n’a qu’une sœur,dont il n’était pas du tout proche durant l’enfance et l’adolescence, bien que ça s’arrange maintenant) il m’a dit qu’un enfant c’était déjà bien. Pour lui, deux, c’est déjà une famille nombreuse… Alors trois n’en parlons pas ! Je savais qu’avec lui, je pouvais tirer un trait sur mon idée de famille nombreuse. Mais qu’il ne serait pas contre un ou deux. 

Alors bon, comme je l’aimais (ce qui est toujours le cas^^), j’ai accepté son choix (hors de question de lui faire plein d’enfants dans le dos… !). Nous avons rapidement eu notre Pépette qui nous rend très heureux. La suite, nous ne la connaissons pas encore, mais je sais que nous sommes déjà très contents d’être parents tous les deux (sauf quand elle est malade, insomniaque ou de mauvaise humeur…). 

Et puis, peut-être dans une autre vie, j’aurai une immense fermette rénovée avec un jardin d’un hectare, dans lesquels j’élèverai mes 5 enfants … 😉

Et chez vous ? Combien vouliez-vous d’enfants?

Combien en avez-vous  ? Y-a-t’il eu négociations ?