Au même âge, différents niveaux de langage … 

17 septembre

Aujourd’hui je vous parler du langage. Le langage oral plus précisément.

Je suis enseignante comme vous le savez en petite section. Et je me suis très vite aperçue des disparités importantes dans le langage oral.  Ils ont en moyenne 3 ans et parlent très différemment :

  • Certains enfants sont très réservés et parlent donc peu. Attention, cela ne signifie pas qu’ils ne savent pas parler ou qu’ils possèdent peu de vocabulaire. C’est d’ailleurs souvent le contraire. Du jour au lendemain, certains se mettent à parler alors qu’ils étaient quasi-muets, avec une syntaxe impeccable ! Ce sont souvent des enfants perfectionnistes qui veulent être sûrs avant de se lancer.
  • Certains enfants parlent BEAUCOUP, voire TOUT LE TEMPS. Ils parlent vite, s’emballent, leurs propos partent dans tous les sens. Ils sont souvent émotifs et veulent nous dire plein de choses. Parfois ils bégaient tellement ils ont du mal à se contrôler. Ils sont souvent anxieux.
  • Certains enfants parlent bébé « moi a fait un ro dodo ! A bobo à tête ! ». Souvent on leur a parlé ainsi et ils reproduisent ce qu’ils entendent. Moi je pense que c’est très important de les reprendre quand ils ne prononcent pas correctement les mots ou que la syntaxe est franchement hasardeuse (sans trop en faire non plus, les pauvres^^). Car c’est en les reprenant qu’ils vont progresser. Il faut aussi leur parler « normalement » avec des mots simples mais pas « bébé » (« Tu as mal? » Plutôt que « tu as bobo? »)
  • Certains enfants parlent comme les adultes « Tu sais maitresse, moi je trouve que la politique c’est nul, ça ne sert à rien ». Bien évidemment à 3 ans c’est un peu tôt pour avoir ce genre d’avis 😉 Les enfants adorent « nous piquer » nos expressions ou nos façons de penser. Mais là encore, il faut faire super attention à ce qu’on dit (les murs les enfants ont des oreilles^^).
  • Certains enfants parlent mais on ne comprend rien. A trois ans, ça peut arriver, mais si ça traîne un peu trop, il peut être important de contrôler leur audition (de même pour les enfants qui parlent très fort).

Voilà ! Et ma fille, elle n’a que 2 ans. Elle fait partie des enfants assez bavards, surtout avec ses parents. Parfois on a du mal à comprendre car la prononciation est loin d’être impeccable et elle mange des parties de mots (« iento rivé = bientôt arrivé). Mais elle a beaucoup de vocabulaire et progresse tous les jours. A cet âge c’est impressionnant.

Et les vôtres ? De vraies pipelettes ou de grands timides ?

C’était ma participation aux rendez-vous hebdomadaires des Jeudis Education de Wonder Mômes.

macaron-rdv-education-02-exp-200

Si le  langage vous intéresse, je vous invite à lire les articles suivants :