Quand les parents déposent leurs petits à l’école : la rentrée en petite section

Je sais je fais pas super sympa sur la photo... ^^
Je sais je fais pas super sympa sur la photo… ^^

Comme vous le savez, je suis professeur des écoles. Je travaille dans une petite école de campagne. Après 5 ans de CE1, j’ai décidé cette année de prendre la classe de petite section

Ma classe compte 20 élèves (8 tout petits PS1 et 12 petits PS2). Seuls 14 étaient présents en ce jour de rentrée (les autres ne sont pas encore prêts et arriveront plus tard). L’idéal pour gérer au mieux ce passage à l’école.

Je suis arrivée très tôt ce matin-là, un peu tendue. Comme toute bonne maîtresse qui se respecte, j’ai très mal dormi (eh oui il n’y a pas que les enfants qui dorment mal les veilles de rentrée). Les jeux étaient installés dans la classe. L’Atsem qui m’accompagne était prête à les accueillir. Nous attendons donc dans la classe.

8h45, le portail grince, ça y est les voilà!  Ils sont arrivés petit à petit très calmement. Tous bien habillés, (Oh les belles tenues de rentrée!), un tout nouveau cartable et des chaussures « qui courent vite »^^.  Les parents n’osaient pas trop rentrer, notamment ceux qui ne connaissaient pas l’école. Je leur ai dit de rentrer, de visiter, de ne pas hésiter à me poser des questions et puis bien sûr j’ai pris soin de discuter avec chaque parent et chaque enfant afin de les mettre à l’aise.

Tous les parents ne réagissent pas pareil : il y a les parents habitués (qui ont déjà leurs grands enfants dans l’école). Pour eux ça va très vite, ils connaissent le fonctionnement, jouent un peu avec leur enfant, me donnent les papiers déjà remplis et signés,  un bisou et au revoir. 
Il y a les jeunes parents, qui appréhendent ce moment. Souvent ils sont là tous les deux (papa et maman), peu bavards, à scruter les moindres réactions de leur enfant. . En général je viens discuter avec eux mais pas forcément uniquement de leur enfant. Nous parlons un peu de tout (je fais diversion en fait pour qu’ils dédramatisent ce moment ^^). Une maman est arrivée avec les yeux rouges, mais elle s’est vite tranquillisée en voyant que sa fille s’est tout de suite plu dans la classe. Et puis il y a les parents bavards,détendus qui me racontent toutes leurs vacances d’été et qui viennent s’installer aux jeux avec leur enfant puis discutent avec les autres Et enfin les parents paumés qui ne savent plus bien les horaires, ne se souviennent pas s’ils ont reçu le dossier d’inscription et qui ont oublié le doudou, le duvet, les chaussons… ^^

Tous ces parents, aussi différents soient ils, ne souhaitent que le bien-être de leur enfant. Et c’est également notre souhait premier à nous, les enseignants.

Les petits réagissent également différemment face à l’école! Il y a ceux qui se jettent sur les jeux et oublient de dire au revoir. Il y a ceux qui ne veulent pas lâcher les bras de maman. Il y a ceux qui ne veulent pas me lâcher moi (ça s’attache vite à cet âge^^).

De manière générale, les petits m’ont surpris par leur indépendance et leur autonomie. Seul un enfant a fait une grosse  hier matin car il voulait repartir avec son papa. Il s’est même débattu en hurlant (ce qui a fait peur à certains… Super^^). J’ai fini par me mettre avec lui dans une autre pièce et le garder dans les bras  pour qu’il se calme. Il s’est détendu et en 15min c’était fini (mon épaule s’en souvient encore par contre). Mais c’est très anecdotique. La majorité des enfants  n’a eu aucun mal à s’adapter à ce nouvel environnement. Quelques parents étaient d’ailleurs très surpris que « ça se passe aussi bien ». Et oui, souvent on s’imagine le pire quand on est parent ! 

Dans la matinée, certains m’ont bien demandé « c’est quand l’heure des mamans? ». Il suffit de leur donner quelques repères temporels très concrets (on fait le sport, puis la récréation, la peinture, une chanson et après c’est l’heure des mamans). Et ça se passe très bien! J’ai fait quelques petits câlins, quelques petits bisous et c’était reparti, juste histoire de se donner des forces 🙂

Bref, une très bonne rentrée, des enfants heureux de venir, des parents qui nous font confiance. Une belle année à venir ! 

Dans le prochain article, je vous emmène une journée avec nous dans la classe pour vous raconter tout ce qu’on y fait 🙂

Et vous, parents, comment avez-vous vécu la rentrée de votre enfant ?