Cacher ce ventre que je ne saurais voir…

woman-356141_1280
Et non ce n’est pas moi ^^ 

J’ai très peu de photos de moi lorsque j’étais enceinte. Et j’ai toujours détesté mettre mon bidon en avant. Lorsque je choisissais des vêtements de grossesse, je prenais toujours des tissus souples, fluides, amples… Exit les matières moulantes ou les tee-shirts à gros messages. Pas possible, je ne me sentais vraiment pas à l’aise. 

Pour moi, la grossesse est vraiment quelque chose d’intime. Je n’ai pas envie de l’exposer au monde. C’est un peu mon jardin secret.

On m’a déjà dit « Tu n’assumes pas ta grossesse ». Evidemment que si, je l’assume, cela n’a rien à voir. Mais je n’ai pas besoin d’en faire une histoire publique, c’est mon histoire et celle du chéri, c’est tout.

J’ai aussi entendu : « Tu devrais en être fière! ». Personnellement, je ne trouve pas qu’il y ait une fierté particulière à être enceinte. Je suis fière de ma fille, de mon ami, de ma famille, de moi (euh… très rarement) mais être fière d’être enceinte pas particulièrement. Il faudra qu’on m’explique le concept…

On a voulu me toucher le ventre aussi. Parfois on me l’a demandé, et d’autres fois on s’est carrément permis de le faire, sans demander l’autorisation. Comme s’il appartenait à tout le monde ! Non, je suis désolée, ce ventre abrite peut-être la vie, mais c’est le mien. Bon, bien sûr je l’ai quand même fait toucher au chéri, la famille proche, le gynéco, la sage-femme… 🙂 

Et cette fois-ci, à 4 mois et demi de grossesse, beaucoup de personnes ne sont pas encore au courant de ma grossesse. Je ne mets pas mon ventre en avant, je porte des tenues assez amples dans lesquelles je me sens bien (en tout cas le mieux possible).

 
Et ça ne m’empêche pas d’aimer déjà ce ptit bout de chou que je couve, de sentir ses petits coups discrets. Et de rêver au moment où je le tiendrai dans mes bras … ❤

Publicités