Ces chouettes moments qui me rendent un peu triste …

Quand ma fille est née, j’ai souvent entendu :

Profite, tu vas voir, ça grandit trop vite!

Et en effet… Chacune des petites étapes de sa vie sont de vrais bonheurs mais qui sont pour moi également teintés de nostalgie et d’angoisse. L’angoisse qu’elle soit grande trop vite, l’angoisse de me dire que mon bébé n’en est plus un. Que chaque jour qui passe, elle a un peu moins besoin de sa maman que la veille. C’est très contradictoire quand on sait que je la pousse beaucoup à l’autonomie (J’ai un problème docteur !!).

Ces moments par exemple:

  • Lorsqu’elle a commencé à manger à la cuillère.
  • Lorsqu’elle s’est tenue assise toute seule.
  • Lorsqu’un jour, elle a décidé qu’elle ne voulait plus « être dans les bras ».
  • Lorsqu’ elle a marché (la plus grande claque je crois…!).

Et récemment :

  • Elle s’habille presque toute seule.
  • Elle ne veut plus entendre parler de sa poussette.
  • Elle veut marcher sans donner la main.
  • Elle parle de mieux de mieux.
  • Elle n’est pas triste quand on la fait garder et qu’on la laisse (elle m’a même déjà claqué la porte au nez pour que je parte plus vite!).
  • Et quand on me dit très souvent : « Oh la la! Mais ce n’est plus un bébé! C’est une vraie petite fille maintenant! Qu’est ce qu’elle a grandi! »

Tout ça m’éloigne de mon bébé, ma toute petite… Ces moments que je ne revivrai plus avec elle.

Et à la fois, c’est tellement fascinant de la voir grandir, évoluer, s’affirmer, devenir une petite personne à part entière.

Et puis de toute façon, on ne peut pas arrêter le temps ! ^^

Rhhha, la mère et ses contradictions….

Est-ce que certaines d’entre vous ont ressenti la même chose ?

Publicités

24 commentaires sur « Ces chouettes moments qui me rendent un peu triste … »

  1. je me retrouve assez dans ce que tu dit, surtout quand je pense qu’on n’aura pas de deuxième et que tout ces moments seront unique. En l’espace de 2 ans les choses changent tellement vite! c’est juste incroyable! je me console en me disant que plus elle sera grande et plus on pourras faire de jeu et de sorties intéressantes…

    J'aime

  2. J’ai déjà l’impression de ressentir ce mêmes genres de sentiments alors que baby boy est encore dans mon ventre pour 1 mois alors je n’imagine même pas la suite ! Il faut dire que de la même façon on m’a beaucoup dit de profiter de ma grossesse, que ça passerait vite, et je redoute effectivement le moment où ce ventre sera vide…

    J'aime

    1. Moi je n’ai pas eu la nostalgie de ma grossesse après la naissance, j’étais tellement heureuse de pouvoir la prendre dans mes bras, la regarder … Le bonheur une fois qu’ils sont nés est encore plus fort que pendant la grossesse. Tu vas avoir des moments géniaux tu vas voir ! Gros bisous

      J'aime

  3. J’ai vu ton article sur le BAB, et je me suis dit « Il faut absolument que j’aille le lire! », je me retrouve totalement dans ton article, certe mon fils n’a que 4 mois et pourtant encore une fois je me retrouve dans ton article…. Chaques étapes franchies de notre bébé, nous rend nostalgique…
    Mais j’ai appris une chose, qui vaut finalement pour toutes circonstances, ne pas ressasser le passé car en attendant tu ne profites pas du présent… Et crois moi, il y aura de magnifiques moments à passer avec nos petits bouts, différents c’est sur mais c’est ça qui est magique!
    Courage!

    J'aime

  4. Ah bah merci tu arrives à me faire déprimer par anticipation ! Ma fille a neuf mois et je ressens le même paradoxe que toi, j’ai la nostalgie de mon tout petit bébé, et en même temps je suis tellement heureuse de la grandir et évoluer…

    J'aime

    1. Oh bah non c’était pas le but ! Ta petite pépette est trop chou avec ses joues à croquer 🙂 C’est vrai que quand on y pense, il vaut mieux les voir grandir et évoluer, c’est signe qu’ils se portent bien ! Bisous

      J'aime

  5. Et bien je trouve que personnellement je le vis encore plus intensément avec mon dernier, le premier j’avais hâte qu’il grandisse, de découvrir toutes ses étapes car c t tout nouveau pour nous, le deuxième je savourais chaque moment pas vraiment pressée des étapes à franchir, ni particulièrement nostalgique, c’est celui que je vois le moins grandir et pourtant il a déjà 6 ans,énorme c’est passé en une fraction de seconde! Et le petit dernier, le der des der oulala celui là c’est une souffrance chaque étape qu’il franchie c’est comme quelque chose qui me file entre les doigts, je suis même étonnée qu’il n’en joue pas plus car il ne fait pas du tout le bb, un paradoxe! Bise Fanny à bientôt

    J'aime

Un petit commentaire à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s