Surpoids et grossesse

Etre enceinte, c’est accepter de voir son corps se modifier, s’élargir. C’est voir les kilos s’accumuler. Et lorsqu’on est en surpoids à la base c’est particulier. 

C’est mon cas. Ayant des réserves, les kilos de grossesse se répartissent différemment. Mon ventre est moins visible que chez des femmes minces. D’ailleurs, plusieurs personnes ont été étonnées quand je leur ai annoncé que j’étais enceinte, même au 5ème mois… 

Pour ma fille, j’ai pris 14kg (dont la moitié sur le dernier trimestre). J’avais déjà 15 kilos de trop avant la grossesse. J’ai plutôt bien vécu la prise de poids. J’étais en bonne santé, je bougeais beaucoup jusqu’au dernier moment… J’ai aussi été très bien entourée par des personnes qui ne me jugeait pas (ma famille, mes amis, mon docteur, la sage-femme…). Je n’ai eu aucune réflexion désobligeante. 

Sauf une fois. Un anesthésiste de l’hôpital. Rdv avec lui à 8 mois de grossesse pour parler de la péridurale. Je ne l’ai vu qu’une fois. Rdv très bref. Il regarde mon dossier, me pèse, me fixe dans les yeux et me dit :

« Je ne vous apprends rien si je vous dis que vous êtes obèse (ce qui médicalement parlant était faux). Vous n’avez pas pris excessivement de poids pendant la grossesse mais c’est avant qu’il aurait fallu vous bouger. Maintenant c’est trop tard, il va falloir faire avec, n’est-ce pas? »

Je pensais que je n’aurais pas accès à la péridurale.

« Si si ma p’tite dame ! Pensez donc, j’arrive même à poser des péridurales sur des femmes de 140kg. Je vous cache pas que c’est l’horreur pour moi, mais je fais avec ce qu’on me donne… ».

Je suis sortie du rdv choquée, puis j’ai fondu en larmes. Je me sentais tout à coup grosse et laide comme jamais. 

Ma mère, il y a presque 30 ans s’était entendue dire « on n’enfante pas dans la graisse »… Pas mal non plus pour l’image de soi…

Malheureusement, des paroles comme ça sont encore monnaie courante, surtout dans le milieu médical. On se sent limite inconsciente de porter un enfant dans notre « situation ». 

A ce jour, mon poids n’a jamais occasionné de problème de santé ni pour moi, ni pour mon bébé. Je suis comme je suis, et si jamais j’entends à nouveau ce genre de remarque, je crois que j’aurais cette fois la force de répondre et de remettre la personne à sa place. On ne doit pas se laisser traiter comme ça, c’est inacceptable
Est ce qu’on embête autant les futures mamans maigrissimes ? Ou celles qui fument pendant la grossesse ? Je ne crois pas… 

Alors qu’ils nous laissent profiter de notre grossesse, c’est notre corps, il nous appartient après tout !

Avez-vous eu vous-mêmes les mamans, des remarques sur votre poids pendant la grossesse ? Comment l’avez-vous vécu ? Comment avez-vous réagi ?  

Publicités

12 commentaires sur « Surpoids et grossesse »

  1. Oui un peu la même histoire pour moi…
    J’avais j’avais 30 kilos de trop avant de tomber enceinte…Et mon gynéco m’a tout de suite mise dans l’ambiance en me disant que si je voulais le bien de mon bébé je devais prendre moins de 12 kilos pendant ma grossesse… j’ai pris 10 kilos… Mais j’ai quand même eu pas mal de réfléxions…
    Bref, c’est pas facile ! En plus 20 mois après mon accouchement je n’ai rien perdu du tout alors qu’on parle de faire le deuxième… Mais je sais bien qu’il faudra attendre que je perde du poids avant de réellement nous y mettre… Surtout que depuis quelques mois je fais de l’hypertension…

    J'aime

  2. Oh c’est tout moi ça, je connais tout ça trop bien. Déjà, la grossesse, je n’ai jamais eu ce beau ventre rend de certaines, mais une espèce de bouée qui m’encercle…
    Et, pour mon premier, lors du rdv à l’hopital pour le 4emois, la sage femme me regarde et me dit « ah mais vous êtes obèse! » (ce qui comme toi n’est pas médicalement correct). Et elle m’a seriné avec mon poids tout le reste du rdv, en me disant que c’était sur que je serais en diabète gestationnel. J’étais sonnée, super rencontre avec l’hopital qui allait m’accoucher. Je suis retournée à ma voiture et j’ai pleuré…
    Et pour chouchounette, à la fin,4 semaines avant la date je viens pour une écho de contrôle « oh lala vous avez grossi, et oh lala regardez le périmètre abdominal du bébé, elle est grosse, on va vous déclencher ». Et rebolotte, j’ai pleuré pendant une semaine, jusqu’au jour du déclechement.
    A chaque fois aux 2 grossesses j’ai pris 10-11kgs, à la sortie de l’hopital j’en avais perdu ce qui est plutôt pas mal je trouve.
    Mais encore maintenant les remarques me saoulent, la dernière en date, mon osthéo fin 2015 qui me reproche continuellement mon surpoids, il m’en a parlé toute la dernière séance, non stop, il m’a dit qu’il ne voulait pas me revoir avant 6 mois et 6kgs en moins, je n’y suis pas retournée, je vais me trouver quelqu’un d’autre. Ce n’est pas lié à la grossesse mais j’en parle aussi 😉
    Courage blopine, te laisses pas faire

    J'aime

  3. Moi je te trouve très belle ma Fanou!!!! Par contre je suis choqué par ton anesthésiste: kel c***nard!! Tu me dit et on va lui cassé la gueule quand tu veux!! T’aurais du lui dire que pour toi aussi tu fera avec ce qu’on te donne même si c’est un con qui te pose ta peri!!

    J'aime

  4. Je n’ai moi même pas d’enfant. Mais je suis kiné, et j’ai une patiente qui m’a raconté qu’à chaque grossesse elle s’est pris des remarques sur ses prises de poids. Et il faut bien noter que cette dame est plutôt maigrichonne à l’heure actuelle, du haut de ses 50 ans ! Bref, parfois il ne vaut mieux pas trop fréquenter le monde de la santé … Certains soignants sont vraiment des monstres !

    J'aime

  5. Le corps médical… il y aurait tout un article à faire sur eux et la façon dont ils traitent leur patients… Je fais 1m60 et avant ma grossesse je faisait 68kg, j’en ai pris 10 et malgré toute la bonne volonté du monde, impossible de perdre le moindre gramme. Maintenant qu’on envisage une 2nd grossesse, j’ai très peur de ma prise de poids

    J'aime

  6. Je ne t’apprendrai rien en te disant que je suis obèse et il est inadmissible d’entendre ce genre de réflexions de la part du personnel médical. Je ne me suis jamais laissée faire pour le peu de réflexions que j’ai eu. Pour le reste, ma gynéco m’a toujours soutenue et surveillée de façon bienveillante. Et je me suis toujours super bien remise de mes accouchements et de mes opérations en général. J’ai un caractère à ne pas laissé abattre. Courage et n’hésite pas à leur répondre à ces racistes car oui ce sont des racistes anti-gros et on parle bien de discrimination! Bisous ma blopine

    Aimé par 1 personne

  7. mon dieu quelle horreur ces gens :'(. pareil ici j’avais déjà 15kg de trop et j’ai pris 12kg…et notre propre regard est déjà suffisament dur pour pas en rajouter. même une amie qui m’a sorti « toute façon c’est simple pour maigrir on mange sain puis c’est tout ». dixit la nana qui pèse 50 kg pour 1m70. voilà voilà. m’enervent….j’ai perdu 8 kg mais les derniers pour retrouver l’avant grossesse sont très durs à perdre, alors pour perdre ceux d’vant j’imagine même pas…

    J'aime

    1. Le « manger sain » ça ça me sort par les trous de nez… Moi c’est ma maman qui avait le don de me sortir ça, à force de s’engueuler sur le sujet, elle a arrêté.

      Je fais attention à ce que je mange mais on n’est pas tous loti à la même enseigne. Entre soucis de santé, traitement médical, immobilisation plus stress, le corps gonfle sans avoir à manger.

      Aimé par 1 personne

  8. J’ai vécu un peu le même style de réflexion.

    Avec des kilos en trop dès le début (à cause de soucis de santé), mon premier gynéco (que j’ai vite envoyé ballader), lors de ma première grossesse, quand j’ai parlé des nausées répétées qui me rendait vraiment mal, m’a sorti un « ah ben ça te fera pas de mal… » et l’anesthésiste m’avait sorti à peu de chose la même réflexion piquante « mouai ben on va faire avec, vous vous rendez bien compte qu’avec tout ce gras on sait pas où piquer ? ».

    Je sais que j’ai des kilos en trop… je dois les assumer tant bien que mal mais je m’estime ronde pas obèse.
    Alors c’est vexant, blessant et c’est pas fait pour nous motiver à trouver une solution.

    J'aime

  9. Je suis actuellement enceinte de 7mois et je faisais de base 1m73 pour 52kg et j’ai toujours pu manger ce que je voulais sans prendre un gramme aujourd’hui en étant à 7mois de grossesse je suis deja monter à 66kg, la sage femme a halluciné, elle m’a aussi dit que je faisais sûrement du diabète gestationnel (ce qui n’est d’ailleurs pas le cas) que ce n’était pas bien ce que je faisais subir à mon corps et à mon enfant, que fallait que j’arrête de BOUFFER (oui oui BOUFFER) comme sa, elle m’a choquer, j’ai pas arrêter de pleurer, on culpabilise beaucoup de s’entendre dire qu’on ne se respecte pas, qu’on ne prend pas soin de son enfant. Pourtant j’ai une alimentation qui restait variée et équilibrée mais chaque femme, chaque corps et chaque grossesse est différente, pourquoi cette sage femme me gâche mon plaisir de donner la vie, tellement de personnes sont privés du bonheur de mettre au monde qu’il ne faut pas se laisser abbatre par des personnes qui n’ont pas de réels réflexions médicalement pertinente, le principal c’est que maman et son bébé soit en bonne santé, c’est trop facile de juger et de critiquer…

    J'aime

  10. Que de remarques désobligeantes dans ce monde de Pu…Brute pardon. AU début de de ma grossesse, pendant les 5 premiers mois, j’ai perdu 7, 8 kilos, j’étais trés nauséeuse et vomissais régulièrement. Puis c’est aller mieux…Tellement que j’ai pris au moins 25 kilos.J’étais en surpoids.Aujourd’hui selon IMC, je suis en obésité « grade 1 », je fais plus de 100kg pour 174 cm. (Je ne me pèse plus depuis 1 peu plus d’un mois, je dois accoucher dans 2 semaines)
    Bref, je n’ai pas eu de remarques trop désobligeantes de la part du corps médical, seul ma gynéco m’a invité a voir une diéteticienne (au 6ème mois, j’ai pris 15 kilos d’un coup!!) mais elle l’a fait de manière douce et plus en mode conseil, qu’obligation.
    En l’occurence, certains proches, ou dans mon environnement pro ou connaissances, sans vraiment me le dire, m’ont fait comprendre a quel point ouf…c’est impressionnant!
    Sauf qu’il m’arrive de me sentir jolie avec ma nouvelle enveloppe aussi, je ne fais pas de diabète gestationnel, je vais plutôt bien même si oui, en plein été, pas simple de porter tous ces kilos!Mais de là, a dire que la santé de bébé est en danger!Mon cul lulu!Bref, les pressions sociales en France sont fortes mais plus on s’assumera et moins on sera jugé! Actuellement, je ne peux fumer, ni boire, ni faire de sport…peu baiser….alors oui, je mange avec entrain!
    Courage a vous toutes, femmes épanouies aux belles formes! Assumez!

    J'aime

Un petit commentaire à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s