Un prénom pour toute une vie

6tag_280616-225727

Le choix du prénom fait partie des grands questionnements de la grossesse.

Pour certains, c’est très simple et pour d’autres c’est plutôt la galère.
Nous faisons partie de la seconde catégorie…

Comme vous le savez, je suis professeur des écoles. Cela fait 10 ans que j’enseigne en école primaire. Alors des prénoms, j’en ai vu passer dans ma carrière ! Du coup, cela devient vite compliqué de trouver un prénom qui ne me rappelle pas un enfant. Et puis, il y a des prénoms que je m’interdis car ils me font trop penser à des élèves « pénibles » (pour ne pas dire autre chose) que j’ai connus.

Le chéri, lui, ne côtoie pas d’enfants dans son métier, et très peu dans son entourage. Il a le problème inverse du mien. Pour notre fille, il était complètement à court d’idée.

Mon frère nous avait offert des livres de prénoms dans lesquelles nous nous étions plongés. Au final j’avais fait une liste dans laquelle le chéri a pioché pour trouver LE prénom.

Voilà comment ça s’est passé pour la puce. Rien de super romantique, ni émouvant… Plutôt quelques prises de tête et soirées à se torturer l’esprit.

Et cette fois ? Et bien on recommence !

J’ai quelques idées que je garde précieusement pour moi. J’aime les prénoms pas trop longs, originaux mais pas trop, anciens voire un peu « bobo ». J’aimerais un prénom qui sonne bien avec le nom de famille et qui soit dans le même esprit que celui de ma fille. Je n’ai pas vraiment de prénom « coup de coeur » pour le moment. 

Et pour le chéri … Euh, comme pour la première fois, il n’a absolument aucune idée. Zéro. J’ai donc posé « l’air de rien » sur sa table de chevet le livre des prénoms avec un stylo et une feuille. Et j’attends… J’attends qu’il se lance dans les recherches. (Bon pour le moment il n’a pas encore mis le nez dedans, et le livre commence à prendre la poussière…).

Je sens qu’on n’est pas prêt de trouver le prénom, mais à la fois il nous reste encore presque 4 mois donc on est large

Je ne suis pas inquiète, je regrette juste que ce ne soit pas un moment plus agréable pour lui … et du coup pour moi. 

Le choix du prénom est évidemment important mais quand j’y repense, celui de ma fille aurait pu être un autre de la liste, et elle aurait été tout aussi heureuse et nous aussi. 

Bref je pense que ça ne sert à rien de « se mettre martel en tête » (expression inutilisée depuis 50ans…). Il ne faut pas se fixer sur un unique prénom au risque que le conjoint ne l’aime pas ou qu’une copine le choisisse pour son enfant avant vous…

Si le prénom plait aux deux parents, c’est déjà très bien !!

Et chez vous ? Comment s’est passé le choix du prénom ? 

 

Au passage, petit coucou à Mélodie avec qui j’ai discuté du sujet sur instagram et qui tient un chouette blog de maman 😉