Et si j’allaitais cette fois ?

allaitement.jpg

Je ne vous ai pas beaucoup parlé allaitement encore. Tout simplement car le concept ne me branchait vraiment pas quand j’ai eu ma fille il y a 3 ans.

Beaucoup d’angoisses m’ont très vite, pendant la grossesse, orientée vers le biberon :

  • Le côté instinctif de l’allaitement (pour quelqu’un comme moi qui n’a pas du tout confiance en elle et en mes capacités)
  • ma pudeur extrême
  • la peur de la relation trop fusionnelle avec mon enfant (oui ça peut paraître bizarre je sais)
  • la peur de mettre de côté le papa
  • l’idée que j’allais me transformer en vache à lait
  • l’état de mes seins en bout de course
  • le matériel de torture : bout de sein, tire-lait…
  • ma reprise de travail prévue aux 2 mois et demi de ma fille, qui compliquerait les choses et accélérerait le sevrage

Lors de la naissance, j’ai quand même tenté la « tétée d’accueil » sauf que ça n’a pas du tout marché. Mon bébé n’était pas du tout attiré et j’avoue que je n’ai pas insisté bien longtemps. 

Ma fille est en pleine forme du haut de ses 3 ans, elle a été très embêtée par un gros reflux durant ses 6 premiers mois. Elle n’a jamais fini un biberon, et conserve un petit appétit (même si la cantine fait des miracles en ce moment!). Mais elle va bien, grandit correctement, est intelligente (j’ai lu un rapport qui disait que les enfants allaités étaient plus intelligents que les autres…arf…^^). Bref pas de souci pour elle. 

Et pourtant je me pose la question cette fois-ci. Et si j’allaitais mon deuxième enfant? 

  • Je ne pense pas avoir d’autre enfant après (eh oui mon grand âge… Je fête mes 34 ans samedi!!) et je ne veux pas avoir de regret
  • J’aimerais pouvoir éviter la case « reflux » cette fois et je sais que le lait maternel est plus vite digéré et limite donc ce phénomène (même s’il ne l’enlève pas totalement)
  • J’ai flippé en lisant les ingrédients des boites de lait artificiel … Et en regardant des documentaires consacrés (la fabrication est très contrôlée, mais c’est quand même bourré de cochonneries…)
  • J’ai moins peur que le papa se sente rejeté, je sais qu’il trouvera sa place j’ai confiance en lui, en nous
  • Je me sens « un peu » plus confiante dans mes capacités de maman, car j’ai déjà vécu ça une fois

Bref, je pense tenter cette fois. Mon sage-femme a su me rassurer, je sais qu’il viendra me suivre à la maison les premiers jours pour m’aider. Je ne compte pas allaiter jusqu’à ses 1 an (faut pas pousser non plus…!^^) mais au moins tenter quelques mois (jusqu’à ma reprise professionnelle … Car le tire-lait… euh… j’ai encore du mal avec l’idée). 

Et puis peut-être que ça ne marchera pas du tout, que je n’aurai plus envie, que je ne le sentirai plus au dernier moment. Peut-être que mon bébé ne sera pas très goulu (comme ma fille) ou trop et que ce système ne lui conviendra pas. Je ne me mets pas « martel en tête », je me laisse juste cette possibilité, cette ouverture (j’ai d’ailleurs des biberons déjà opérationnels^^).

Je viendrai vous raconter tout ça dans quelques mois!

Publicités

11 commentaires sur « Et si j’allaitais cette fois ? »

  1. J’ai allaité mes deux enfants… Ma première un peu plus longtemps que le deuxième.
    Tous les deux mini bébé j’avais à cœur de leur apporter le meilleur…
    Ça serai plutôt le lait en poudre que je verrai d’un mauvais oeil.

    J'aime

  2. Ton article me touche tout particulièrement car on a vécu un peu la même chose pour le 1er bébé. Si aujourd’hui je ne suis pas enceinte, je me pose quand même la question pour l’éventuel second 😉
    Je ne changerai pas d’avis sur un seul point : le principal est de faire comme tu le ressens !
    Bises.

    J'aime

  3. Ton article fait écho à mon histoire. Je ne voulais pas allaiter ma première pour à peu près les mêmes raisons que toi. Mais je tenais à lui donner la tétée d’accueil, pour ne rien regretter. Ça ne s’est pas bien passé.
    Pour la 2e, il n’y avait aucune raison de faire autrement. Pourtant à posteriori, j’ai eu ma montée de lait en fin de grossesse déjà et elle a très vite trouvé le truc lors de la tétée d’accueil. Je pense qu’elle était faite pour ça. Mais je ne l’ai pas allaitée, je ne le sentais toujours pas à 100%. Aujourd’hui il m’arrive de le regretter. Mais il n’y aura pas de 3e pour retenter l’expérience ! Bisous

    J'aime

  4. Je trouve que tes craintes « de base » sont légitimes. Mais après, ça dépend toujours de nous : on n’est pas obligé d’allaiter en public si ça nous gêne (il y a quand même souvent une solution de repli : la voiture, un coin isolé, ta chambre si tu as des invités…), on n’est pas obligé d’utiliser les fameux instruments de torture (on peut décider que si ça ne marche pas, tant pis, on passe au biberon, et de sevrer dès la reprise du travail), le papa peut avoir bien d’autres fonctions (le bain, le change, le coucher…), et la fusion ne passe pas que par l’allaitement. Et la poitrine n’est pas systématiquement détruite par l’allaitement (mes seins à moi vont très bien ;)).

    Je pense qu’effectivement, ça doit être avant tout un choix, sans pression intérieure ou extérieure. Je te souhaite que ça marche cette fois-ci si tel est ton désir 🙂 Ça demande parfois de s’accrocher un peu au début, c’est courant et normal, mais après ça devient beaucoup plus simple (moi si j’ai tenu même dans les moments de moins bien, c’est parce que les biberons, le lait en poudre, ça me paraissait super compliqué… comme quoi :p) !

    J'aime

  5. J’ai allaité mes deux enfants et ça a été un vrai bonheur !!! six mois pour le premier et huit mois pour le deuxième… Étant assez pudique j’avais des craintes pour l’allaitement en public. J’ai donc opté pour l’allaitement mixte à d’un mois. La première sage femme à qui j’en ai parlé me l’a fortement déconseillé presque en m’en gueulant, comme quoi mon bébé ne voudrait plus prendre le sein si je lui donnais un biberon. Ça s’est hyper bien passé dès le début, et j’ai fait la même chose pour mon deuxième. Bien qu’avec l’âge je sois moins pudique, on a pas forcément envie de donner le sein dans une salle d’attente remplie !! Mes enfants ont toujours aussi bien pris le sein que le biberon et le passage au biberon a été plus facile (enfin pour eux parce que pour moi c’est dur dur !!! Un pur bonheur dont on a du mal à se passer !!!).
    En plus le papa n’est pas du tout exclu, c’était toujours lui qui me passer le bébé pendant que je m’installais et ensuite il faisait faire le rot et le gardait dans les bras !!
    Et c’est vrai que pour allaiter il y a toujours une solution de repli, Jules venait de naître j’ai dû aller me racheter des vêtements, il a eu sa tétée dans une cabine d’essayage !!!
    L’essentiel est de suivre ton instinct, bonne continuation à toi !

    J'aime

  6. Moi je pense qu’il ne faut pas se poser trop de questions, ne pas trop s’inquiéter. Il faut écouter certains conseils pour faciliter les choses c’est sûr !! Mais sans non plus se metre la pression.
    De mon côté : je n’ai pas allaité mes deux premières (je ne sentais pas à l’aise avec l’idée… et j’ai donc préféré donner des biberons) et durant la grossesse de mon troisième j’ai eu cette envie de tenter l’allaitement (pourtant il ne sera peut être pas le dernier ^^) je me sentais prête et je suis parti du principe je le fait et puis on verra bien… « ça passe ou ça casse »… et tous c’est parfaitement bien passer. Je n’ai pas forcément écouté tout les conseils que j’entendais partout sauf pour un point (la position du bébé). Pour le reste j’ai fait au feeling.
    Bref vous le mentionné Dans l’article, la confiance en soie c’est super important je pense.
    (J’ai allaiter 4 mois et je ne travaillais pas donc de ce côté là je n’ai aucune idée de « comment

    J'aime

Un petit commentaire à ajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s